muen5016

siècle casquette ralph lauren noir

suite.6 Leurs activités dans de nombreux domaines, la gestion de leurs biens et de leurs terres, réparties dans l’ensemble du royaume (avec deux noyaux principaux?: le Nord de l’?le-de-France et le Languedoc), leur vie quotidienne et leur vie publique, autant de faits qui ont généré la production de documents d’archives, qui ont récemment fait l’objet d’un reclassement[7] [7] Je me permets de renvoyer 224; Marie-Ad233;la239;de Nielen, suite. Les archives des princes de Conti?: la sous-série R37 On ne conna?t pas la date exacte à laquelle les papiers de Louis-Fran?ois-Joseph, prince de Conti, ont été saisis, mais dès le 13 prairial an II, un commissaire, Fran?ois Richebraque, est nommé pour procéder à l’inventaire des titres et papiers séquestrés[8] [8] Voir AN, T 1612, p. x00A0;2. ... Sac longchamp pliage tour eiffel pas cher
suite. Ce ne fut que provisoire, ces documents ayant été à plusieurs reprises restitués, puis ressaisis, voire dispersés[9] [9] Pour plus de pr233;cisions sur cette question, je me permets...suite. L’inventaire dressé en 1877 par Alexandre Bruel, le fonds étant entré définitivement aux Archives nationales en 1817, ne permettait pas de mesurer totalement l’importance et l’intérêt de celui-ci. Le classement adopté se contentait essentiellement de distinguer les liasses des registres (même quand ceux-ci concernaient les mêmes questions), si bien que des documents relatifs à un même domaine ou à une même affaire étaient souvent répartis entre plusieurs cartons. collection burberry enfant Cette grande dispersion donnait l’impression qu’on était en présence d’un fonds fragmentaire, dans lequel les renseignements que l’on pouvait trouver restaient anecdotiques.8 Sans toutefois parvenir à effacer complètement cette impression, le nouveau Répertoire permet cependant d’envisager un certain nombre de grands ensembles documentaires et d’appréhender de nombreuses facettes de l’histoire de cette grande famille et de son patrimoine. Le plus important de ces ensembles est celui relatif aux propriétés foncières et immobilières des Conti, disséminées dans tout le royaume, depuis le canal de Picardie jusqu’au Désert des Agriates, en Corse. Afin de faciliter les recherches en histoire locale, le Répertoire a pris le parti de classer ces documents par provinces d’Ancien Régime, par ordre alphabétique des provinces. Pour chacune de ces provinces, les documents sont ensuite répartis par communes, à l’exception, en tête, d’un chapitre intitulé ?géné-ralités?, qui rassemble des documents concernant plusieurs communes, ou que l’on ne pouvait dissocier. Cette partie ?Domaine? va de l’article R3 258 à l’article R3 1049, soit 791 articles?: cela constitue donc la majeure partie du fonds.9 De ce fait, les papiers des princes de Conti sont d’une extrême richesse pour qui souhaite faire des recherches en histoire locale, de même que des recherches sur l’assise foncière des grandes familles, non seulement au XVIIIe siècle, époque pour laquelle le fonds est le plus riche, mais aussi pour des périodes antérieures, certains documents, en particulier des titres de propriété, remontant au XIVe siècle. casquette ralph lauren noir