muen5966

Welcome to my blog

autocensure ceinture burberry pas cher

Examen technique, évaluation, estimation... quelle que soit la première définition de l’expertise, son application au champ de compétences de l’historien appara?t immédiatement discutable. L’histoire, territoire par excellence de la méfiance quant aux méthodes et de l’utopie quant au discours, relève t-elle uniquement d’observations quantifiables et de données d’évaluation stables??2 Il n’en reste pas moins que dans le domaine de l’histoire urbaine, il arrive de plus en plus fréquemment à l’historien d’être sollicité pour ce que l’aménageur commanditaire nomme des ?expertises?... chemise lacoste pas cher
L’historien?? Ce peut être un dipl?mé – un ?expert? –, universitaire et/ou chercheur. Ce peut être un érudit plus ou moins autoproclamé, isolé ou membre d’un groupe associatif. Dans tous les cas il appara?t comme le vecteur d’intérêts qui le traversent. Pour avoir moi-même récemment donné des études et des ?expertises? à plusieurs institutions, à l’occasion d’opérations d’amé-nagement urbain, je voudrais ici livrer quelques réflexions sur la commande, le statut et la finalité de telles interventions, à partir d’un exemple, celui de mes relations professionnelles avec la SEMAPA, société chargée de l’aménagement du secteur parisien de Paris Rive Gauche.3 La position traditionnelle adoptée par l’historien de la ville est naturellement celle de l’analyse critique – s’il n’est pas appelé par l’institution, s’il ne le sollicite pas non plus –. Ses outils archivistiques et bibliographiques, sa situation dans les débats de sa discipline et dans son environnement professionnel – ensemble que Jean-Paul Sartre désigne fort justement comme son ?intérêt idéologique? –, limitent son influence sur les réalisations concrètes de l’aménageur qui pendant ce temps, ?coule le béton?. Cette limite peut aller jusqu’à la cécité ou l’autocensure. ceinture burberry pas cher Ainsi en 1996-1997, j’ai suivi de près la consultation d’architectes initiée par la SEMAPA pour le 3e secteur de Paris Rive Gauche, Masséna. Trois projets incluaient une dimension historique, aucunement liée au secteur concerné, mais prétendant à une vision globale de l’histoire des villes. Ce point commun apparaissait déjà suspect. Faisons vite?: le projet lauréat de Portzamparc l’a emporté sur un raccourci insoutenable de l’historiographie de l’?lot parisien. Il s’agit de la responsabilité de l’aménagement d’une trentaine d’hectares à Paris. Cependant, à l’exception notable de Pierre Pinon, aucun historien à ma connaissance n’a combattu cette vision qui faisait fides travaux réalisés depuis trente ans par les historiens de Paris. Vision, en l’occurrence, d’un grand architecte simplement fourvoyé hors de son champ d’expertise. lacoste veste pas cher
.. Les quotidiens nationaux et, ce qui est moins surprenant, la classe politique dans son ensemble, ont embo?té le pas de Portzamparc sans véritable contestation du monde savant.4 C’est devant la répétition de ces défauts ou usurpations d’expertise qu’il peut s’avérer tentant pour un historien de répondre à telle sollicitation de l’aménageur, se disant qu’il ne peut se borner à décrire les mécanismes qui ont engendré les villes, et qu’il doit intervenir dans la lecture, voire dans la conception de celles de son temps.