mune5988

Welcome to my blog

Deux-Terres chemise burberry femme pas cher

Il est cependant des cas où la création d’une capitale peut être, de la part d’un souverain, une initiative essentiellement politique, visant à marquer une rupture avec la période précédant son règne. Cela s’est sans doute produit très t?t dans l’histoire pharaonique, bien que les sources manquent la plupart du temps pour en rendre compte de fa?on détaillée. L’une des premières attestations claires de ce phénomène peut sans doute être observée au Moyen Empire, où deux dynasties – la XIe et la XIIe – se succèdent dans des conditions qui restent pour nous obscures. On a parfois parlé de complot, de coup d’é tat, voire d’assassinat du dernier roi de la XIe dynastie, Montouhotep IV, dont le règne est très bref. Après la disparition de ce pharaon, le fondateur de la XIIe dynastie, Amenemhat Ier (c. 1994-1964 av. J. Trousse vanessa bruno pas cher
-C.) semble avoir dans un premier temps résidé à Thèbes, où il commen?a à se faire aménager un complexe funéraire[15] [15] D. Arnold, «?Amenemhat I and the Early Twelfth Dynasty...suite. Mais, après cinq années de règne, les travaux sont brutalement interrompus, et le souverain quitte la Haute-égypte pour s’installer dans la région de Memphis, puis fonder, au nord du Fayoum, une nouvelle capitale au nom-programme de ?Ity-Taouy??: Celui qui saisit les Deux-Terres. chemise burberry femme pas cher C’est à proximité de cette localité que fut en dernière instance édifiée la pyramide de ce roi, ainsi que celle de son successeur. Or, d’après les documents qui nous sont parvenus, ce changement de résidence semble correspondre à une modification importante de la titulature royale – autre indice fort de rupture. Le roi abandonne alors son premier nom d’Horus (?Sehetep-ib-taouy??: Celui qui satisfait le c?ur des Deux-Terres) pour prendre celui, très évocateur, de ?Ouhem-Mesout??: Celui qui renouvelle des naissances. Il est ici vraisemblable que la fondation d’une capitale ait été davantage dictée par des impératifs d’ordre idéologique que des motifs purement administratifs et économiques. Le nouveau pouvoir, après avoir tenté de s’imposer dans une ville sans doute trop marquée par l’?uvre de ses devanciers, aurait finalement choisi de créer ex nihilo une nouvelle cité pour mettre fin à d’éventuelles oppositions, et affirmer le début d’une ère nouvelle dans l’histoire du pays.16 Le même phénomène se reproduit dans des conditions similaires au Nouvel Empire, à la fin de la XVIIIe dynastie – c. 1343 av. longchamp en ligne
J.-C. L’exemple est cette fois-ci bien mieux connu, car il peut être étudié à la fois par des sources épigraphiques, et des témoignages importants fournis par l’archéologie?: il s’agit de la fondation de la cité de Akhet-Aton (l’horizon d’Aton) à Tell el-Amarna en Moyenne égypte. La création de cette nouvelle capitale fut l’?uvre du pharaon Aménophis IV/Akhenaton, auteur d’une véritable révolution politique, culturelle et religieuse. En effet, dès son accession au pouvoir, le roi tenta de substituer au culte du dieu dynastique, Amon de Thèbes, celui d’une divinité solaire beaucoup plus abstraite désignée sous le nom de Aton, ?le disque?