adelaide

est soumis à des restrictions et

"L'accès aux zones de combat est soumis à des restrictions et il faudra du temps pour obtenir des informations sur d'éventuels abus", a souligné à l'AFP Donatella Rovera, d'Amnesty International. La bataille de Tikrit, une ville majoritairement sunnite et ex-fief de l'ancien dictateur Saddam Hussein, représente l'offensive la plus ambitieuse lancée par Bagdad pour reconquérir les villes et territoires occupés depuis l'été 2014 par l'EI, qui a proclamé un "califat" à cheval sur l'Irak et la Syrie. Les observateurs considèrent cette bataille comme un test de la collaboration entre les nombreuses forces combattantes et de la capacité des groupes chiites à prévenir des actes de revanche contre les sunnites. botte burberry soldes
M. Obeidi, ministre sunnite, a déclaré avoir été impressionné par la bonne entente sur le terrain, qui "envoie un message très positif au peuple irakien". "Avec notre unité, nous pouvons obtenir la victoire", a également lancé le Premier ministre Haider al-Abadi. sac burberry occasion pas cher - 50 combattants tués en Syrie - Dans la Syrie voisine, où le conflit entre dimanche dans sa cinquième année, plus de 50 soldats et rebelles ont été tués dans de violents combats près d'une colline stratégique de la province côtière de Lattaquié (ouest), fief du clan de Bachar al-Assad, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les combattants kurdes ont par ailleurs réussi à stopper une offensive lancée la veille par l'EI contre la ville kurde de Ras al-Ain (nord), selon l'ONG. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé devant le Conseil de sécurité à des "mesures résolues" pour mettre fin à la guerre qui a fait plus de 210.
000 morts et poussé 11,2 millions de Syriens à quitter leur foyer. "Le peuple syrien se sent de plus en plus abandonné par le monde", a-t-il déploré. La Turquie a de son côté annoncé avoir arrêté un agent étranger qui avait aidé trois jeunes filles britanniques à rejoindre l'EI en Syrie le 17 février.