L’iPhone 6s sera-t-il le premier terminal à profiter de ce nouveau matériau ?

Il n’a pas de nom pour le moment mais nous savons grâce à ce brevet qu’il imite à la perfection le métal anodisé. Sympa, mais le meilleur reste à venir car il a une autre propriété intéressante : il est capable de laisser passer les ondes. Cela vaut pour les réseaux cellulaires, bien sûr, mais aussi pour le WiFi, le NFC, le Bluetooth et toutes ces bricoles qui font désormais parties de notre quotidien.

Grâce à lui, Apple serait donc en mesure de se débarrasser de ces fameuses languettes en plastique qui gâchent (un peu, et de mon point de vue) le design de l’iPhone 6 et de l’iPhone 6 Plus.

Maintenant, il ne faut pas perdre de vue que les brevets sont surtout là pour protéger les idées des constructeurs et, accessoirement, pour bloquer leurs concurrents. Ceci étant, ce matériau pourrait changer pas mal de choses et cela vaut tout autant pour les prochains terminaux de la firme que pour ses futurs ordinateurs.

Et la question qui se pose, finalement, c’est de savoir si l’iPhone 6s et l’iPhone 6s Plus auront ou non droit à ce nouveau matériau. Je n’ai pas la réponse mais il faut noter que ce brevet a été accordé à Apple par L’US Patent & Trademark Office le 18 juin dernier.

Les délais sont donc assez courts et il faudra peut-être attendre l’iPhone 7 pour voir débarquer un smartphone pommé sans languettes.