Steve Wozniak, pas convaincu par l’Apple Watch

Une nouveauté l’Apple Watch ? Steve Wozniak en a vu d’autres, et l’ingénieur cofondateur d’Apple s’avoue peu emballé par le dernier terminal proposé par Apple en début d’année. Pour l’ingénieur de 64 ans, les montres intelligentes ne sont pas aussi révolutionnaires que ce que l’on veut nous faire croire.

« Je n’ai pas d’Apple Watch et je n’en ai même pas commandé. J’ai envie d’en utiliser une et de voir si cela m’apporte vraiment quelque chose » explique-t-il dans une interview donnée au site américain afr.com « Mais j’ai quelques doutes. J’ai déjà eu des montres intelligentes et elles n’ont pas vraiment changé la façon dont j’utilise mon smartphone. »

Si « Woz » concède que les Apple Watch vendues 17 000 dollars sont dans l’esprit de la pomme, il reste assez dubitatif face aux modèles plus abordables proposés entre 500 et 1100 dollars « La seule différence entre ces modèles, c’est le bracelet. Du coup, je me demande si Apple vend des montres ou des bracelets. Ca ne ressemble plus vraiment à l’entreprise que j’ai connue. »

Pour Steve Wozniak, Apple aurait tout intérêt à concentrer ses efforts sur le développement de voitures électriques, un marché « énorme, énorme, énorme » et dont la taille convient selon lui tout à fait à une entreprise de l’envergure d’Apple. Le désaveu pourrait paraître anecdotique, mais souligne néanmoins le malaise autour de l’Apple Watch, dont les premières estimations de résultats déçoivent les espoirs de ceux qui espéraient voir ce marché décoller suite à l’arrivée d’Apple sur ce secteur.