Scénario catastrophe : une journée sans data

Certains ont imaginé ce que pourrait être une journée sans la moindre data. Un scénario catastrophe en perspective.

À l’heure où la data est devenue ce qu'Axelle Lemaire appelle le pétrole du 21e siècle, certains ont tenté d’illustrer ce que signifierait une journée sans ce carburant de notre société. Dans un tel scénario, 1,75 milliard de personnes ne pourraient plus utiliser leur mobile, 182 milliards de courriers électroniques ne seraient pas échangés, 500 millions de Tweets ne seraient pas publiés, 7 millions de photos ne seraient pas postées sur Instagram, 2 milliards de dollars de transactions en ligne seraient perdus, 16,3 millions de véhicules seraient privés de GPS et 87 000 vols d’avion seraient annulés.

Voilà qui met relativement bien en lumière notre dépendance aux nouvelles technologies. Malgré cela, pas sûr que la plupart d'entre nous soient ouverts à l’idée d’un retour en arrière. Comment imaginer ne plus pouvoir jouer à Angry Birds, Candy Crush ou Clash of Clans les pieds dans le sable, tout en recevant ses notifications Facebook et Twitter ? Et que feraient tous ces gens dans le Métro s'ils n'avaient plus cet appareil pour écouter de la musique tout en lisant les nouvelles du jour ou en alimentant leur profil social ?