PRISE EN MAIN ALCATEL ONETOUCH IDOL 3 (5.5)

la promesse

L’Idol 3, smartphone 100 % réversible d’Alcatel Onetouch débarque tout juste sur le marché français. Décliné en deux versions de 4,7 et 5,5 pouces, ce mobile sous Android bénéficie à la fois de belles caractéristiques et d’un prix de lancement attrayant, cumulant en plus une offre de remboursement du constructeur jusqu’à 50 euros valable jusqu’au 23 aout. Nous avons testé l’idol 3 dans son format 5,5 pouces, le mieux équipé des deux, notamment en termes de potentiel de puissance et d’endurance. Faut-il se laisser tenter par la dernière nouveauté du constructeur. Voici le résultat de nos tests.

la réalité

Avec l’idol 3, Alcatel Onetouch joue la carte du design. Malgré un immense écran de 5,5 pouces et une batterie haute capacité de 2910 mAh, ce smartphone reste très fin (7,4 mm d’épaisseur) et ultra compact grâce à des bordures d’écran particulièrement fines.

L’écran réversible : original, mais pas indispensable

L’originalité de l’Idol 3 réside dans son interface réversible. Avant de prendre un appel, nul besoin de vérifier si on tient l’appareil dans le bon sens : Alcatel Onetouch l’a équipé de micros et haut-parleurs aussi bien en haut de l’écran qu’en bas. Un peu gadget (on ne l’achètera pas pour cette fonction) mais plutôt astucieux ! La touche de veille est située sur le côté supérieur gauche, ce qui s’avère un peu déroutant pour les droitiers.

Une surcouche riche qui sait rester discrète

L’Idol 3 fonctionne avec la dernière version d’Android Lollipop, agrémentée d’une surcouche maison. Le système de Google n’en est pas profondément remanié. Les ajouts d’Alcatel Onetouch sont nombreux mais restent relativement discrets (quitte à désinstaller les applications offertes qui ne vous intéresseraient pas). On trouve des icônes, plus en rondeur, assez joliment redessinées par le constructeur. Sur le côté gauche, un fil d’info, Stream, est accessible d’un glissement de doigt vers la droite. Météo, agenda, gros titres des sites de news… c’est succinct, peu paramétrable mais graphiquement réussi et assez pratique ! A  cela, le constructeur ajoute quelques fonctions de son cru, plus ou moins gadget. Le déverrouillage par reconnaissance oculaire fonctionne très bien mais n’est, par exemple, pas aussi rapide qu’un déverrouillage par code ou schéma.