Beats Solo, les secrets : surpoids volontaire et marge exceptionnelle

Les iPhones et autres smartphones premium sont régulièrement démontés pour lâcher une partie de leurs secrets. Il n'y avait pas de raison de ne pas adopter ce traitement aux casques Beats Solo et Avery Louie, ingénieur chez Bolt, s'y est collé avec pas mal de découvertes à la clé. On savait déjà que la popularité des casques Beats vient plus de leur design et d'une stratégie marketing bien huilée, qu'à des produits écrasants la concurrence. On en a désormais la preuve.

A l'image d'autres constructeurs, Beats n'hésite pas par exemple a allourdir volontairement son casque Solo, pour lui donner artificiellement une sensation de solidité... en ajoutant des pièces en métal totalement inutile, sauf pour leur poids.

Par ailleurs, en analysant toutes les pièces, cet ingénieur a pu estimer le coût de fabrication de ce casque et il n'aurait coûté que 16,9 dollars (avec le packaging), alors qu'il est vendu à 200 dollars en boutique. Même Apple ne réussit pas de telles marges alors que la marque à la pomme est déjà une championne dans ce domaine.