Les sports extrêmes sous l’œil du Honor 6+

Vaisseau amiral de la flotte Honor, le 6+ dispose d’un appareil photo aux performances exceptionnelles. Ses atouts maîtres ? Un autofocus rapide et précis, un mode rafale efficace, et un double-objectif révolutionnaire : il capture deux photos simultanément, pouvant être ensuite combinées pour créer des clichés présentant des zones de netteté différentes. Pour pousser le Honor 6+ dans ses derniers retranchements, nous l’avons pris en main durant le Fise, le Festival International des Sports Extrêmes, qui s’est déroulé à Montpellier du 13 au 17 mai.

Les appareils photo numériques offrent la possibilité de retoucher les photos sans altérer le cliché original. Alors, ne vous en privez pas. D’autant qu’avec le Honor 6+, l’opération est aussi simple que rapide : le smartphone propose en effet les outils les plus communément utilisés par les photographes pour retoucher leurs images. Il suffit de sélectionner la photo que l’on souhaite retravailler, et choisir l’option Modifier.

Pour cette image, nous avons commencé par un léger recadrage, de manière à placer le rider au croisement des lignes de tiers. Puis, nous avons ajouté un filtre Vintage, pour suggérer une prise de vue au coucher de soleil. Enfin, nous avons légèrement baissé la luminosité et accentué le contraste pour renforcer l’effet. L’illusion est parfaite, et pourtant, cette photo a été prise au milieu de l’après-midi, en léger contre-jour, sous un ciel couvert.  

Vous souhaitez figer une scène d’action, le mouvement d’un enfant ou plus simplement pouvoir choisir la meilleure image parmi une séquence de prises de vue ? Dans ces conditions, plutôt que de prendre un seul cliché, choisissez le mode Meilleure photo. Lorsque vous pressez le déclencheur, l’appareil prend 10 images en rafale très rapide, puis les affiche sous forme de vignette dans un carrousel. Le Honor 6+ vous indique alors la photo qui lui semble la meilleure, en se basant sur différents critères : netteté, luminosité, etc.

Bien sûr, le choix est un peu arbitraire. Mais rien ne vous empêche de choisir d’autres images à sauvegarder. Vous pouvez même les sélectionner toutes, si vous n’arrivez pas à faire votre choix. Et si aucune ne vous convient, pressez simplement la croix pour les supprimer.

C’est sans doute la particularité la plus étonnante du Honor 6+. L’appareil photo principal est composé d’un double objectif, chacun associé à un capteur de 8 mégapixels. A quoi ça sert ? Hé bien à deux choses. D’abord, à capturer deux fois plus de lumière lors des photos de nuit, ce qui permet de réduire le temps de mise au point à 0,1 seconde seulement. Mais surtout à permettre de jouer avec la profondeur de champ en modifiant la zone netteté une fois la photo prise.

En optant pour le mode Grande ouverture vous pourrez choisir une ouverture f/16, pour des scènes ultras détaillées et jusqu’à f/0.95 pour flouter complètement l’arrière-plan. Pour modifier ensuite la profondeur de champ, il suffit d’ouvrir la photo, puis de poser le doigt à l’endroit que l’on souhaite mettre en avant, et enfin déplacer le curseur pour modifier la netteté du reste de l’image. Cette fonction géniale est complètement adaptée à la photo de portrait, où il convient de flouter l’arrière-plan pour bien faire ressortir le sujet.

Pour le cliché de cette jeune rideuse, nous avons opté pour une ouverture à f/1.4. Notez que même ses mains sont légèrement floues, la mise au point étant concentrée sur le visage. Mais n’hésitez pas à utiliser ce mode pour la photo d’action… ça ne marche pas à tous les coups bien sûr, puisque le sujet est en mouvement rapide, mais quand ça fonctionne, le résultat est souvent bluffant !