HTC officialise une perte record pour son deuxième trimestre

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise se débat désespérément depuis plusieurs mois pour essayer de maintenir le navire à flot. Lorsque l’on consulte les chiffres venant d’être publiés, on note que HTC a enregistré une perte record de 232 millions d’euros sur le dernier trimestre contre un bénéfice net de 65 millions d’euros en 2014. Le chiffre d’affaire de la société a reculé de quelques 25 millions d’euros.

Et cela n’est pas près de s’améliorer. Chialin Chang, CFO de l’entreprise a déclaré qu’« au sein du marché Android, une faiblesse importante de la demande en smartphones haut de gamme s’était ressentie ». Cette faiblesse dans la demande vient ici justifier les mauvais chiffres du HTC One M9 enregistrés par HTC.

D’autres explications mettent en cause une autre baisse au niveau du marché chinois cette fois. En résumé, le seul point positif du rapport concerne les pays émergents où HTC a connu une augmentation de ses livraisons.

HTC ne baissera pas les bras. Après avoir annoncé la réalisation d’économies en réduisant ses coûts d’exploitation, les représentants affirment vouloir développer un smartphone se situant plus « dans l’air du temps ». Espérons que leur créativité ne soit pas entre temps torpillée, les mauvais augures indiquant un prochain trimestre toujours dans le creux de la vague.

Continuant à guetter bien au-delà des trois mois à venir, HTC affirme que cette poursuite de la chute est normale au cours d’une période transitoire. En se focalisant sur leur prochain smartphone annoncé pour octobre et présenté comme « fashion et branché », ils espèrent pouvoir remonter la pente après la période des fêtes de fin d’année.

Ce nouveau smartphone viendrait symboliser une refonte de leur stratégie, renforcée par une incursion au sein de nouveaux marchés. Cette entrée se ferait par le biais de nouveaux produits générant une demande plus vorace, comme la réalité virtuelle en pleine croissance et notamment portée par le HTC Vive. Se préparant à troisième trimestre trois fois moins élevée que celui de 2014, HTC semble rester confiant en l’avenir.