La voiture connectée avenir de Blackberry


En juillet dernier, Blackberry s’était déjà rapidement défendu (par tweet) de toute responsabilité dans la vulnérabilité de la Jeep. Mais un article publié le 7 août sur le site Seeking Alpha, dédié à l’actualité financière, a suggéré que l’OS embarqué du constructeur canadien pourrait être impacté par la class action déposée à l’encontre du groupe Fiat Chrysler et Harman International à l’origine de la solution uConnect. Bien que Blackberry ne soit pas concerné par cette action en justice, il entend tout faire pour rester à l’écart. Et pour cause : Audi, Ford, Mercedes, ou encore Volkswagen ont adopté les technologies QNX du Canadien. La plate-forme embarquée s’inscrit donc comme un élément stratégique de son développement alors que l’entreprise peine à redresser la barre sur le secteur des terminaux et services mobiles. « La voiture connectée est l’avenir », affirme le constructeur. Raison de plus pour éviter une sortie de route anticipée.