Lancer des produits de niche pour des publics spécialisés

L'idée ? laisser le marché grand public aux titans du secteur et cibler des niches : les sportifs, par exemple, avec des téléphones conçus pour la randonnée ou la plongée (comme Decathlon avec son Quechua phone), ou les professionnels avec des appareils capables de survivre partout (tel Bullit avec son Caterpillar). Le risque: Wiko a-t-il la légitimité pour séduire des clientèles réputées très exigeantes ?

2. Contourner les opérateurs avec un smartphone low cost

Pourquoi ne pas tirer parti de l'expertise de Tinno mobile, qui fabrique des téléphones à 20 dollars pour les petits marchés asiatiques, et cibler la grande distribution avec un appareil bon marché ? Depuis l'arrivée de Free et des forfaits low cost, la demande est appelée à croître. Et la grande distribution est en quête de produits high-tech pour ses catalogues. Mais le grand public fera-t-il confiance à une marque inconnue ?

3. Se distinguer en misant sur un système d'exploitation alternatif

Android étant pris d'assaut par les grandes marques, miser sur un système d'exploitation moins couru serait un bon moyen de se singulariser. C'est ce qu'ont fait Nokia (en optant pour les Windows phone de Microsoft) ou le chinois ZTE (avec le nouveau Firefox OS). L'inconvénient : ces systèmes n'ont pas convaincu le grand public (celui de Microsoft notamment) et leur catalogue d'applis n'est pas très fourni.