Samsung Note 5 avec un test des et Edge

Samsung a présenté la semaine dernière ses derniers modèles de phablettes, des terminaux haut de gamme : le Galaxy Note 5 et le Galaxy S6 Edge+. Grâce à ces smartphones, le coréen espère enfin réussir à se relancer sur le segment du haut de gamme où Apple et l'iPhone font la course en tête.

Et à l'occasion de ce lancement, Samsung s'intéresse justement aux propriétaires d'iPhone. Comment ? Au travers d'une opération de promotion très ciblée. Le fabricant vient en effet de lancer un programme de test, exclusivement aux Etats-Unis cependant.

Samsung propose aux possesseurs d'un iPhone de s'enregistrer sur son site, pour un dollar seulement. En échange de ce dollar symbolique, ils recevront un S6 Edge+, un Note 5 ou un S6 Edge qu'ils pourront conserver et utiliser sans frais durant 30 jours.

L'opération marketing n'est accompagnée d'aucun engagement ou obligation d'achat. Au terme de la période d'essai, les consommateurs, qui doivent donc impérativement détenir un iPhone, peuvent rapporter le smartphone Samsung, ou l'acquérir.

Et si la campagne du Coréen est aussi ciblée, ce n'est pas un hasard. Le fabricant est en concurrence frontale avec Apple sur le haut de gamme. Or, cette rivalité a tourné clairement en faveur de l'iPhone.

Selon Gartner, au 2e trimestre 2015, Apple a enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes sur le segment des smartphones haut de gamme. Et cette progression s'effectue au détriment de Samsung.

Par ailleurs, le haut de gamme est un segment en nette croissance sur le marché mondial des smartphones, notamment aux Etats-Unis et en Chine. "Les smartphones sur le haut de gamme ont capturé 43% de part de marché au 2e trimestre 2015, en hausse par rapport aux 38% du Q2 2014" commente GFK au sujet du marché nord-américain.

En Chine, la part des ventes de smartphones haut de gamme est de 17%, en croissance de sept points sur un an. Il est d'autant plus essentiel en Chine d'être bien positionné sur ce segment que le marché des smartphones dans son ensemble a lui reculé de 4% au cours du trimestre selon Gartner.