Et si le Samsung Galaxy S7 était doté de deux APN à l’arrière

Samsung vient à peine de commercialiser les Galaxy Note 5 et Galaxy S6 Edge+, que les rumeurs au sujet de son prochain smartphone haut de gamme arrivent déjà.

Et si le Galaxy S6 avait porté le nom de projet zéro, le Galaxy S7 serait actuellement surnommé projet « Lucky », parce qu’on dit souvent que le 7 est un chiffre porte-bonheur.

Bien entendu, les premières rumeurs ne révèlent pas beaucoup de détails concernant le prochain Galaxy S. Mais celles-ci donnent quand même quelques informations plutôt intéressantes :

Contrairement au SoC Snapdragon 810 de Qualcomm, le Snapdragon 820 ne serait pas snobé par Samsung. Comme vous le savez peut-être déjà, le constructeur sud-coréen a préféré équiper tous ses hauts de gamme d’un SoC Exynos fait maison. Selon les rumeurs, cela serait dû à des problèmes de surchauffe sur le Snapdragon 810. Mais pour ses hauts de gamme de 2016, Samsung aurait décidé d’équiper une partie de sa production de systèmes sur puce Snapdragon 820 tandis que d’autres versions du même modèle seront équipées de SoC Exynos 8890, fabriqués par Samsung.

Au niveau du capteur photo, Samsung aurait décidé de doter le Galaxy S7 d’un capteur dual-caméra à l’arrière. Si c’est le cas, Samsung ne sera pas le premier à équiper ses smartphones d’une telle technologie puisque HTC avait fait de même avec le One M8. Et durant l’IFA de Berlin, le constructeur chinois Lenovo a aussi présenté un selfie phone avec un dual-camera en façade. En tout cas, si l’on en croit les démonstrations faites par Lenovo, cette technologie peut être intéressante pour ceux qui aiment capturer puis retoucher des photos.

Des sources indiquent également que le Galaxy S7 aura un très grand écran de 5,7 pouces. D’autres affirment que le Galaxy S7 pourrait se décliner en deux versions, avec des tailles d’écran différentes.

Traditionnellement, les mobiles de la gamme Galaxy S de Samsung sont dévoilés durant le Mobile World Congress de Barcelone qui se tient au mois de février. En attendant, toutes les rumeurs (et en particulier celles-ci) sont à considérer avec une extrême prudence.