Après IBM, Apple s’allie à Cisco pour séduire les entreprises

Apple poursuit ses efforts pour implanter davantage l’iPhone et l’iPad en entreprises grâce à un partenariat annoncé lundi avec l’équipementier en télécoms Cisco, qui fait suite à un accord l’an dernier avec le groupe informatique IBM.

Selon un communiqué commun entre Apple et Cisco, le partenariat doit permettre aux téléphones portables et tablettes informatiques du premier de mieux fonctionner avec les réseaux fournis par le second.

L’iPhone devrait en particulier être mieux intégré aux systèmes de communication et de messagerie vocale et vidéo proposés aux entreprises par Cisco (Cisco Spark, Cisco Telepresence ou Cisco WebEx).

«Avec Cisco, nous pensons que nous pouvons donner aux entreprises les outils pour maximiser le potentiel d’iOS (le système d’exploitation de l’iPhone et l’iPad NDLR) et aider les salariés à être encore plus productifs en utilisant les appareils qu’ils aiment déjà», a commenté le directeur général d’Apple, Tim Cook, cité dans le communiqué.

Les appareils mobiles d’Apple sont populaires auprès du grand public, mais il a encore du mal à les imposer dans les entreprises, qui restent un bastion de Microsoft et Windows.

Pour tenter de s’implanter davantage sur ce marché, Apple avait déjà annoncé il y a un peu plus d’un an un accord de grande ampleur avec IBM: il portait notamment sur la conception d’applications mobiles pour l’iPhone et l’iPad intégrant des technologies d’IBM à destination des entreprises, ainsi que sur des services dématérialisés en ligne («cloud») d’IBM optimisés pour les appareils mobiles d’Apple.