Santé : non les écrans ne sont pas si toxiques, « on ne doit pas s’inquiéter »

Dans un monde ultra connecté les questions de santé se multiplient. Beaucoup d’études émanent ici et là pour nous prévenir des risques des ondes et de l’impact des lumières des écrans. Sur cette dernière question un chercheur français a tenu à être rassurant. Les écrans ne sont pas si toxiques que l’on veut nous le faire croire.

La nouvelle tendance du moment ce sont les écrans qui atténuent la lumière bleue. Philips a par exemple présenté des écrans de ce genre baptisés « SoftBlue ». Des éditeurs ont même développé des logiciels permettant d’atténuer cette fameuse lumière bleue supposée être nocive pour nos yeux.

Si dans le premier cas seule la lumière bleue est atténuée de sorte que les couleurs restent inchangées, dans le second cas, toutes les couleurs de l’écran sont altérées et on voit alors apparaître une sorte de voile sepia qui est censé nous protéger les yeux.

Selon Serge Picaud, chercheur à l’Institut de la Vision ces dispositifs ne sont pas particulièrement utiles pour le plus grand nombre. D’après lui, les écrans ne sont pas si toxiques que l’on voudrait nous le faire croire.

Si les propos de Serge Picaud sont particulièrement pertinents c’est parce qu’il a lui même réalisé une étude en 2013 qui révélait que la lumière bleue foncée était nocive pour la rétine de porc, rétine qui est la plus proche de celle de l’Homme.

Vous l’aurez donc compris, la lumière bleue sur nos écrans de smartphones, tablettes, TV ou PC n’est pas si nocive que cela mais sous certaines conditions. En effet, même si en soi un écran n’est pas plus toxique que le soleil, avoir les yeux rivés dessus à longueur de journée peut l’être.