Google : Android et Chrome OS devraient bientôt fusionner !

La fusion d'Android et de Chrome OS, pressentie dès que leur développement avait été regroupée sous une même direction, celle de Sundar Pichai, il y a plusieurs années, aboutirait à un OS unique attendu en 2017.

Comme Apple avec sa dualité Mac OS et iOS, Google avait tenté l'expérience de deux OS séparés, Chrome OS pour les ordinateurs d'un côté et Android pour les appareils mobiles de l'autre. Depuis, Chrome OS a trouvé sa place dans les Chromebooks mais il ne s'est guère étendu au-delà.

De son côté, Android a largement conquis l'espace des appareils mobiles, et plus loin encore avec les objets connectés, la domotique, l'informatique de divertissement automobile...De fait, depuis que Sundar Pichai a été placé en 2013 à la tête du développement des deux OS, les observateurs s'attendent régulièrement à ce qu'ils se rapprochent à un moment ou un autre.

En 2014, Google avait déjà laissé entendre que les deux plates-formes pourraient se rapprocher jusqu'à un certain point. Cependant, selon le Wall Street Journal, c'est bien une fusion complète des deux OS pour n'en donner plus qu'un qui est à l'étude chez Google / Alphabet.

Cet OS unique pourrait être officialisé en 2016 et être lancé l'année suivante, indique la publication. Les travaux sont en cours depuis deux ans et auraient bien avancé récemment. En intégrant les capacités de Chrome OS, Android pourrait donc pleinement s'inviter sur les ordinateurs et élargir un champ d'action déjà très vaste, avec un accès au portail Google Play et ses centaines de milliers d'applications pour les ordinateurs équipés.

La dénomination Chrome devrait être alors uniquement réservée au navigateur Web et les Chromebooks devront trouver une nouvelle appellation. La tablette Pixel C sous Android récemment annoncée est sans doute un premier indice de l'évolution à venir.

L'approche n'est finalement pas très différente de celle choisie par Microsoft pour son système Windows 10 capable de tourner sur des ordinateurs comme sur des appareils mobiles, avec des applications universelles pouvant s'adapter au type de matériel et la fonctionnalité Continuum transformant un mobile en PC d'appoint. Chez Apple, on assure que la coexistence de Mac OS et iOS est plus intéressante que leur fusion.