iPhone 6S : il va être difficile de faire mieux que l'iPhone 6

C'est la semaine prochaine qu'Apple doit dévoiler ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2015, qui correspond à son dernier trimestre fiscal 2015, avec son cortège de chiffres sur les ventes de ses appareils électroniques.

Les analystes s'arrachent déjà les cheveux pour anticiper le volume de la montre Watch, faisant le grand écart entre 2,5 et 6 millions d'unités écoulées.

Pour l'iPhone, le cabinet d'études KGI Securities suggère que le trimestre sera bon pour Apple avec une hausse de 23,6% des ventes, soit 48,5 millions de terminaux écoulés, notamment grâce à l'arrivée en fin de trimestre des iPhone 6S et 6S Plus et leur record au lancement.

En revanche, pour les trimestres suivant, KGI suggère que l'iPhone 6S ne pourra pas faire mieux que l'iPhone 6 l'an dernier sur la période des fêtes de fin d'année (74,5 millions d'unités fin 2014) et même sur les trimestres suivants.

Sachant que l'iPhone représente la majeure partie des revenus d'Apple, cela pourrait poser un problème pour la croissance du groupe. Aussi, les analystes anticipent-ils une évolution mitigée pour le cours en Bourse du groupe, même si les perspectives restent globalement positives.

Pour les autres produits du groupe, la tendance serait aussi à la baisse, avec des ventes d'iPad en recul de 9,5% sur un an et des volumes d'ordinateur Mac en retrait de 1,5%. Même les ventes d'iPad Pro sont revues à la baisse, avec 2 millions d'unités attendues sur la fin d'année, au lieu de 4 à 5 millions antérieurement, en raison de contraintes de production de son écran.