grace5999

Welcome to my blog

quelquesannées outlet burberry online

De ce fait, les expériences d’épandage constituent, pour les médecins et notamment les praticiens locaux, une régression que l’hygiénisme ne saurait tolérer. La réponse des partisans de l’épandage23 La question des fièvres intermittentes est particulièrement débattue par la commission de 1876, présidée par l’Académicien des sciences H. Bouley, et composée de Callon, professeur à l’école centrale, Achille Delesse, ingé-nieur en chef des mines, Lagneau, médecin, Laizier, président de la Société des horticulteurs de la Seine, Orsat, industriel à Clichy, Pagel, maire de l’le Saint-Denis, Porlier, directeur au ministère de l’Agriculture et Schlsing, directeur de l’école d’application des manufactures de l’état. Belgrand, Durand-Claye, Mille, n’en sont pas membres mais assistent souvent aux débats et ne se privent pas d’intervenir.24 Cette commission s’avère très favorable aux irrigations, bien qu’elle reconnaisse dans ses conclusions que la fièvre paludéenne a réellement pris, depuis 1873, dans le village de Gennevilliers, un certain développement[45] [45] «Rapport de la commission charg233;e de donner son avis... casquette ralph lauren rose
suite. Ne pouvant nier les faits, les partisans des champs d’épandage vont d’une part tenter d’en reporter les causes ailleurs, d’autre part procéder à une contre-expertise sur le terrain même de la médecine.25 Pour Belgrand, suivi par l’ensemble de la commission à l’exception peutêtre de son seul médecin, Lagneau, les fièvres sont imputables non pas à l’irrigation, mais aux eaux souterraines. En effet, la nappe phréatique de la presqu’le de Gennevilliers, très proche de la surface puisqu’elle se situe déjà sur la carte hydrologique de Delesse publiée en 1862[46] [46] AchilleDelesse, Cartehydrologiquedud233;partementdelaSeine,...suite à la cote 24,5 mètres alors que le sol est à 26 à 30 mètres d’altitude, monte depuis quelquesannées. outlet burberry online Lesraisonsensontmultiples; outreunepossibleerreurde 0,5 mètre de la part de Delesse, la mise en service du barrage de Bezons a entrané le relèvement du plan d’eau de la Seine, donc probablement de la nappe, d’unmètre; Belgrandestimequela répercussiondes fortes pluies de févie du village exposée à l’ouest et au sud-ouest [...]. Le village des Grésillons, bati au centre des irrigations, et les maisons isolées baties au milieu des terres irriguées, sont jusqu’ici préservés de la fièvre: un seul cas a été constaté dans une habitation du jardin modèle[50] [50] Ibid. , p. x00A0;62. chemise burberry femme pas cher
...suite. Sa conclusion est pour le moins laconique: sile service municipal contribue en quelque mesure à l’insalubrité de la plaine de Gennevilliers, c’est parce qu’il ajoute une cause d’exhaussement de la nappe souterraine à celles qui existent d, pas de fièvre, donc. Cette position est adoptée par le médecin Bergeron qui apporte son soutien actif aux ingénieurs et affirme:29 Léon Collin, professeur au Val-de-Grace, qui a écrit un excellent livre sur les fièvres intermittentes, attribue l’insalubrité des marais ‘‘à la puissance productrice du sol lorsque cette puissance n’est pas mise en action, quand elle n’est pas épuisée par une quantité suffisante de végétaux’’. La culture est donc le meilleur moyen d’assainir les terres insalubres[55] [55] Georges Bergeron, «Enqu234;te sur l’origine des fi232;vres.