Mandchourie Vanessa bruno cabas cuir pas cher

32 Mais ce dont se plaignent le plus les femmes, c’est de la législation concernant les départs à la retraite ?obligatoire?, dès l’age de 55 ans pour les mères de 4 enfants et plus, alors qu’il est de 60 ans pour les hommes. Les femmes l’ont formellement identifiée comme étant un moyen déguisé de se séparer d’elles plus t?t et ceci n’est pas sans impact sur la population. Le principal sympt?me de la crise économique des années 1993-1996 fut une inflation galopante, qui a touché de plein fouet toutes les transactions financières qui n’avaient pas été privatisées?: les salaires des fonctionnaires et les allocations diverses dont celle de la retraite. Les personnes dépendantes de l’état se trouvent donc dans une situation matérielle critique, et les reports sur les solidarités familiales, on s’en doute, d’autant plus fragilisés?; les femmes constituent la majorité de ces personnes en difficulté. 33 Oyun, membre d’une association de femmes, à Kholonbouir, dans la Région de Dornod?[17] [17] Extr234;me Est du pays, limitrophe de la Mandchourie. .. Vanessa bruno cabas cuir pas cher
.suite, est la fonctionnaire du village chargée du versement des allocations familiales. Elle compte 175 retraités dans le village et estime que?:34 ?80?% d’entre eux sont des femmes plus ou moins agées, “?précipitées dans une retraite forcée?”. Une pension complète est de 12?000 togriks pour un mois (à peu près 12 US$), c’est pour celles qui ont travaillé 20 ans pour le gouvernement ou ont eu 4 enfants. Celles qui ont travaillé moins longtemps ont 6?000 togriks par mois (6 US$). Et ce n’est pas suffisant pour vivre. C’est le strict minimum pour nourrir une seule personne… Si la famille est grande, cela n’est pas suffisant. sac vanessa bruno rouge pas cher ?35 On éloigne donc les femmes des sources de revenus, mais paradoxalement, la ?tradition? (reconstruite à chaque bouleversement social) attribue aux femmes la responsabilité de la charge familiale, y compris matérielle. Pour Gerelsuren, présidente de la Fédération des Femmes Mongoles?[18] [18] Ex-organe du Parti, rencontr233;e 224; Oulan Bator le 13 janvier...suite, questionnée à propos des qualités de celles-ci?: 36 ?Les femmes mongoles sont très patientes, c’est très important. Et elles ont la responsabilité de la famille, à la maison et c’est une bonne qualité. Il y a même un proverbe?: “?Toute la famille dépend de la femme?” (“?A?liin nuur tsara? ezegte?n ajilcag ecekheec khamaardag?”). nouvelle chaussure lacoste
? 37 Et cette charge familiale, en période de crise économique, représente l’obstacle majeur à la participation des femmes au politique, ainsi que nous l’explique Erdentuul, députée parlementaire?[19] [19] Affili233;e au Parti National D233;mocrate, rencontr233;e le 29...suite?: 38 ?Oui, vous savez, les femmes mongoles sont très actives, en politique en particulier. Au début de la démocratisation, en 1990, il y avait de nombreuses femmes adhérentes de l’Union Démocratique. Mais après, à partir de 1992, leur activité a décliné. Je pense que c’est à cause de la situation économique, l’économie de marché, etc.