Enfin du positif pour Samsung

Enfin du positif pour Samsung, qui se remet encore du fiasco de son Galaxy Note 7. Selon une étude de la FCC (Federal Communications Commission des É

tats-Unis) relayée par le site Inferse, le porte étendard de la marque coréenne, le Galaxy S7 Edge, présente la plus faible émission d’ondes 

électromagnétiques du marché des smartphones.

Ces ondes, potentiellement nocives, même si l’Organisation coque Huawei Honor 5X Mondiale de la Santé (OMS) n’est toujours pas parvenue à le prouver, sont mesurées grâce 

à l’indice DAS (Débit d’Absorption Spécifique). Pour rappel, les terminaux commercialisés en Europe sont tenus d’avoir un indice DAS inférieur à 

2W/kg.

Parmi les mauvais élèves en la matière, il y a le rival du smartphone de Samsung, l’iPhone 7, dont le DAS maximal atteint 1,38W/kg, l’indice le 

plus élevé jamais constaté sur un iPhone. Mais le bonnet d’âne revient au Honor 8, avec un DAS de 1,5W/kg. Arrive ensuite le Huawei P9, avec 

1,43W/kg. Ces derniers forment le trio de tête en terme d’émission etui Huawei Honor 5C d’ondes électromagnétiques.

Le Galaxy S7 Edge se situe pour sa part à l’opposé du spectre, avec un DAS de 0,264W/kg, le moins élevé du marché. En bas de la liste, on trouve 

aussi le Asus ZenFone 3, en deuxième position avec 0,278W/kg, puis le Galaxy A5 avec 0,290W/kg et le Moto Z avec 0,304W/kg.

Si ces questions vous intéressent, vous pouvez retrouver à cette coque Huawei Honor 5A adresse notre classement régulièrement mis à jour des smartphones qui émettent le 

plus de radiations.